Rencontre avec Thomas Fauré, CEO de la startup Whaller 🔏

banniere-interview-mybizdev-whaller

Whaller est une start-up innovante se définissant comme une plateforme française de réseaux sociaux collaboratifs plaçant la sécurité et la protection des données au cœur de son offre. Après près de cinq années de recherche et développement acharnées pour mettre au point ce concentré de technologie au service d'entreprises, associations et institutions, son CEO Thomas Fauré nous livre ici sa vision de Whaller et du métier de Business Developer depuis l'arrivée d'Hortense, BizDev en poste qui l'a rejoint en juin dernier après avoir brillamment passé le Darwin© avec MyBizDev

Mybizdev recrute des business developer pour les start-up sur Paris et Lille. Si vous êtes une startup à la recherche de bizdev immédiatement performants, contactez-nous. Si tu cherches un poste de business developer, découvre notre parcours de recrutement Darwin et intègre une de nos nombreuses start-up partenaires.

Peux-tu nous présenter Whaller ? Comment t'es venue l'idée et quelles problématiques gères-tu au quotidien ?

Notre start-up est une plateforme française de réseaux sociaux et collaboratifs sécurisés avec plus de 25 000 réseaux créés et 400 000 utilisateurs. Whaller est utilisé dans sa version gratuite par des particuliers, des TPE, des associations et dans sa version payante par de grandes entreprises comme McDonalds, BNP Paribas, Havas, … Nous travaillons également avec des ministères, comme celui de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et des grandes Écoles, comme Polytechnique.

Whaller c'est aussi cette idée, cette volonté qu'en France, nous pouvons faire émerger des technologies qui sont capables de concurrencer les GAFAM ou les BATX. C'est à dire des technologies capables d'être utilisées par tout le monde et dans toutes les entreprises.  C’est aussi de proposer des solutions technologiques qui portent la sécurité en valeur première, que ce soit de l'hébergement de données, un moteur de recherche ou une plateforme collaborative, comme celle proposée par notre start-up. À l'heure où Internet est devenu global, nous manquons parfois de contrôle en Europe. Certaines entreprises hébergent tout leur système informatique par exemple sur des services américains en SaaS sans savoir où sont hébergées leurs données. Nous souhaitons redonner le contrôle de toutes ces données aux responsables de cette entreprise et à personne d’autre. C'est l'idée principale de la souveraineté numérique, incarnée par un logiciel français et portée par des valeurs européennes telles que la protection et la liberté.

Avant de faire appel à MyBizDev, nous avons essayé de structurer notre commerce dans une entreprise ancrée dans la technologie. Ça a été difficile pour moi de trouver un bon commercial. J'avais fini par avoir une très mauvaise image non pas du métier de commercial, que j'estime par-dessus tout - c'est un métier qui permet la rencontre entre l'offre et la demande - mais de certains commerciaux, que l’on peut qualifier de « vendeurs de tapis », et je crois que cette image fait beaucoup de mal à ce métier. Je cherchais des personnes qui sachent bien vendre sans fioriture parce que notre produit incarne des valeurs très éthiques de transparence, de sécurité, de confiance et de liberté notamment. Le talent de commercial n’est pas de mentir mais de mettre en exergue un produit qui mérite de l'être. J'ai donc essuyé quelques échecs, et puis un jour MyBizDev est venu me rencontrer et m’a proposé des profils avec une approche différente des cabinets de recrutement classiques.

 

Quels genres de profils avais-tu rencontré et qui n'allaient pas ?

Des « vendeurs de soupe », des personnes qui ont de l'expérience et qui vous disent qu'ils ont un réseau professionnel large, qu'ils connaissent beaucoup de monde. Mais, au bout de quelques mois, vous vous rendez vite compte que ces personnes parlent beaucoup, agissent peu et sans résultat. Je ne pense pas nécessairement que la force d'un commercial soit l'expérience, son réseau, selon moi c'est le talent.

Ce nous recherchions c’était un savant mélange : quelqu’un d’enthousiaste qui porte la vision de la start-up mais qui sache aussi où aller, qui connait son métier, les bonnes pratiques, qui est capable de s'adapter rapidement, de s'appuyer sur ce qui a été fait et de le faire évoluer sans tout remettre en question.

En tant que CEO, je manage les différents services au quotidien et je ne peux pas tout faire. Je ne peux pas avoir d'idées précises sur tout et c'est important d’avoir l'humilité de se faire accompagner par des talents experts dans leur métier. Et j’attendais de le rencontrer pour structurer notre service commercial.

 

Comment ça s'est passé plus concrètement avec MyBizDev ?

Je me suis toujours dit qu’à priori un bon commercial c'était quelqu'un qui va me démarcher et me convaincre. MyDizDev est venu à moi et m’a convaincu. Il n’y a pas eu de perte de temps ni de « blabla », vous avez écouté mes besoins et cerné mes attentes.

Cela a donc été très rapide, Hortense a été la première personne que vous m’avez présentée. Chez MyBizDev, je pense que vous ne présentez pas de grandes listes, vous sélectionnez les profils un à un pour chaque organisation qui a besoin de vous. C’est un gage de qualité et ça permet une meilleure satisfaction de vos clients, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai plaisir à témoigner aujourd’hui !

 

En parlant d'Hortense justement, depuis son arrivée, comment a évolué son poste ? Quelles sont les compétences qu'elle a pu développer depuis son arrivée ?

Nous recherchions une personne capable de se projeter, d'arriver en simple commercial puis ensuite prendre des responsabilités et monter une stratégie commerciale pour notre start-up. C'est ce qu’Hortense a fait, avec beaucoup d'intelligence.

Elle a tout bâti par elle-même. C'était sa feuille de route, quand elle nous a rejoint je lui ai donné carte blanche. Elle est arrivée dans une start-up avec dix collaborateurs, puis douze collaborateurs et maintenant quinze où les sujets s'enchaînent vite et où je suis très sollicité. Il a fallu qu'elle se créée sa place, elle a su parfaitement le faire, elle a su comprendre comment nous fonctionnons et s’adapter. Nous avons fait des séances de travail durant lesquelles Hortense a pris le temps de comprendre, d’écouter et ensuite de proposer les meilleures solutions commerciales adaptées à Whaller. Avec elle, nous sommes notamment en train de modifier nos offres tarifaires.

Arrivée cet été, Hortense a passé deux mois à réfléchir à une stratégie commerciale que nous mettons en œuvre depuis quelques semaines. Et il y a déjà des résultats. Elle a cet esprit que je cherchais chez un commercial de ne rien lâcher d'une part, mais aussi d'autre part d'avoir une dynamique, une énergie positive. C'est d’ailleurs ce que j'apprécie chez Hortense et chez MyBizDev, c'est tout à fait adapté à notre type de structure.

 

Quelles sont les prochaines étapes à court/moyen terme pour Whaller ?

Nous pensons au déploiement futur de notre plan commercial à travers trois idées. D'abord, l'externalisation d’une partie de nos ventes avec la création de partenariats développés avec des apporteurs d'affaires individuels ou des cabinets de conseil qui ont notre solution dans leurs catalogues pour mettre la start-up le plus possible en avant.

D'autre part, nous allons développer notre stratégie marketing pour accompagner au mieux le commerce et faire gagner du temps sur certaines ventes. Pour nous, il est important de raccourcir nos temps de signatures, de nous outiller davantage, et d’être capable de mesurer, d’analyser ce que nous faisons donc d’automatiser des actions via le marketing.

Et pour terminer, nous allons prospecter et repérer sur le marché des utilisateurs potentiels. Ce champ est vaste pour nous, donc l’avenir passera forcément par le recrutement d'autres commerciaux ! J'espère que ça va se faire avec MyBizDev. 

Découvrez nos autres interviews de CEO de nos start-up partenaires :

Vous cherchez un bizdev pour votre start-up ? Contactez-nous !

Tu veux devenir bizdev en startup ? Intègre notre parcours de recrutement !

Derniers articles