Rencontre avec Lucas Quinonero, CEO de Mobeelity, une start-up écologique 🌍

mobeelity_interview_lucas_quinonero_mybizdev

Mobeelity est une start-up écologique et innovante spécialisée dans le transport des professionnels. Elle a développé un agrégateur de mobilité dédié aux entreprises qui permet de réduire les émissions de CO2 liés aux déplacements professionnels et domicile-travail. Fondée en 2018 par deux ingénieurs, Lucas et François, cette jeune startup du transport a fait appel à MyBizDev en 2019 pour l'aider à mettre en place sa stratégie commerciale et trouver un Business Developer en freelance. En travaillant avec Sonia, qui avait passé le Darwin© en mai, cette Start-up innovante monte et connait de nombreux succès auprès des entreprises souhaitant améliorer la mobilité et le transport de leurs collaborateurs, réduire leur bilan carbone, ou encore faire des économies. Retour sur notre collaboration avec Lucas, son CEO, que nous avons interviewé à M+4 de sa rencontre avec MyBizDev et l'arrivée de Sonia !

 

Peux-tu nous présenter Mobeelity ? Comment t'es venue l'idée et quelles problématiques gères-tu au quotidien ?

Mobeelity, c'est un agrégateur de mobilité dédié aux entreprises. Il fonctionne avec une application sur laquelle on va accéder à plus d'une cinquantaine de modes de transport en toute simplicité. On peut planifier, et dans certains cas réserver et payer ces différents modes de transport à travers une interface unique. Derrière tout ça, il y a une logique de gain : dès qu'on fait des économies de C02, on gagne des points qu'on peut échanger contre des offres exclusives chez plus de 100 partenaires éco-responsables sur notre shop en ligne. Mobeelity fournit une plateforme web sur laquelle l'entreprise va pouvoir suivre les indicateurs de son plan de mobilité, son bilan carbone, et avoir des leviers pour agir sur l'amélioration de la mobilité de ses collaborateurs.

Pour en savoir plus sur cette start-up écologique, nous vous invitons à consulter son site internet.

Je suis l'un des deux co-fondateurs avec François, un ami d'enfance. Il gère tous les aspects techniques de l'entreprise et il est deux fois champion de France et d'Europe en robotique donc ça va, il est bien câblé (Rires). On n'a pas commencé par Mobeelity directement, étrangement, mais on a commencé dans la mobilité quand même. On a monté la start-up pendant mes études en école d'ingénieur et la petite problématique que j'avais à l'époque, c'était de mettre plus de 45 minutes à aller en cours en transports en commun alors que mes amis véhiculés mettaient une vingtaine de minutes. De là, on a eu l'idée de créer une application, Teedji, qui permet d'indiquer sa position et de dire où l'on souhaite aller pour que des automobilistes le voient sur leur GPS et puissent nous prendre en route pour nous amener à un endroit donné. On a lancé l'application à Lyon puis Marseille, ça a bien fonctionné, on a commencé à attirer des investisseurs, ce qui nous a permis de monter notre première équipe, de nous intéresser au marché dans sa globalité et surtout, de nous rendre compte que nos algorithmes pouvaient être adaptés à n'importe quel mode de transport. Plutôt que de répondre uniquement aux besoins de covoiturage, on pouvait répondre à absolument tout type de déplacement quotidien et c'est là qu'on a voulu faire le pivot vers Mobeelity. On en a profité pour diriger notre business model en B2B début 2018, donc là ça fait un an et demi qu'on est sur ce projet en tant que tel. On a travaillé pendant un peu plus d'un an sur les aspects techniques avant de se lancer dans la commercialisation de nos solutions.

Au quotidien, je fais la liaison entre François, ses différents développeurs et Sonia, qui gère les aspects commerciaux. J’agis en tant que soutien sur de nombreux sujets commerciaux, en épaulant Sonia lors des différents rendez-vous, mais aussi sur la création d'un certain nombre de documents, que ce soit des propositions commerciales ou la mise en place de diagnostics pour les entreprises. Enfin, j’essaie d’apporter une vision cohérente avec nos ambitions, et les besoins auxquels nous répondons pour nos clients. 

Vous êtes également une start-up innovante à la recherche de business developer immédiatement performants ? Contactez-nous !

Depuis combien de temps la solution de Mobeelity est-elle commercialisée ? 

L'année dernière, nous avons testé nos solutions sur 3 comptes. Cette expérience nous a permis de prioriser les améliorations à apporter, et construire l'expérience client qu'on voulait proposer aux nouvelles entreprises. On a senti début 2019 que notre approche commerciale méritait un soutien stratégique d’expert. En effet, nos background d’ingénieurs nous poussaient davantage à développer la solution idéale plutôt que de comprendre comment l’amener sur le marché.


Comment était votre approche commerciale avant justement ?

Avant, on manquait d’un processus clair, et d’un discours incluant l’ensemble de nos valeurs de start-up écologique et innovante. De plus, nous ne disposions pas de tous les outils qu'on offre aujourd'hui : le fait de proposer un diagnostic qui permette au client de se projeter au delà d'une simple application à destination de ses collaborateurs par exemple.

Depuis l'arrivée de Sonia, notre discours s’est éclaircit, nous proposons des outils permettant d’accompagner les entreprises dès nos premiers échanges et vers un suivi dans le temps permettant de ressortir de vrais retours sur investissement. 

On a aussi commencé à publier une websérie sur LinkedIn sur la mobilité au service des entreprises et de leurs collaborateurs qui a très bien fonctionné. Nous avons à coeur de partager notre expérience acquise depuis ces dernières années, et on nous le rend bien. Aujourd’hui, notre activité s'accélère beaucoup, et nous en sommes fiers.

 

Pourquoi avoir fait appel à MyBizDev ?

En startup, il arrive de vivre des moments difficiles. Nous avons vécu plusieurs mois en devant travailler sur des missions annexes afin de financer nos développements, mais malgré la qualité technique de nos solutions, nous avions des difficultés à accrocher notre marché.

C’est grâce au soutien des personnes proches de Mobeelity, mais également de Wilco, que nous avons pu relancer la machine et rencontrer MyBizDev, elle-même start-up spécialisée dans le business development de start-up innovantes. 

A ce moment, nous avions un vrai besoin de quelqu'un qui puisse prendre la partie commerciale en main et la gérer au mieux. C’est là que nous nous sommes lancés avec MyBizDev et que nous avons rencontré Sonia.

 

Avais-tu repéré d'autres acteurs sur le segment du recrutement commercial ?

J'en avais sourcé quatre, MyBizDev n'étant pas forcément le moins cher, mais leur approche nous a semblé cohérente et adaptée à notre structure.

 

Cherchais-tu à recruter en interne ou bien à faire appel à des prestataires extérieurs ?

Non, on ne recherchait que de la prestation extérieure. C’était important pour nous car le recrutement est plus rapide, plus qualitatif car réalisé par des professionnels qui nous avaient été recommandés, et plus flexible. De plus, nous serons en mesure d’embaucher la personne recrutée au delà de 6 mois si le fit humain et professionnel est le bon ! 

 

Comment as-tu vécu l'arrivée de Sonia en freelance chez Mobeelity ?

Le premier mois s'est très très bien passé (Rires), en un mois on a eu plus de rendez-vous positifs et de retours clients favorables avec des demandes de proposition que sur les six derniers mois. Donc forcément pour nous ça a été une prise de conscience : notre manière de procéder jusque là n'était pas la bonne.

Ce qui fait qu'on se complète bien avec Sonia, c'est qu'elle a une approche très émotionnelle. Elle va voir le prospect en le mettant dans la même bulle qu'elle pour lui faire comprendre que Mobeelity, en tant que start-up écologique et innovante pour le transport, a le même objectif que lui, celui de protéger l'environnement et d'essayer de réduire les empreintes carbone, en expliquant que chacun a son rôle à jouer, notamment les entreprises. En y ajoutant une approche plus pragmatique, notamment avec l’utilisation de notre diagnostic, nous assurons à nos prospects un accompagnement à 360° sur leur mobilité.

 

Quel est le spectre de missions que tu lui confies ?

Il a évolué ! Le premier mois, ce n'était que de la prise de rendez-vous quasiment. Après ce premier mois, on a fait le bilan et on a commencé à se poser des questions sur l'après : maintenant qu'on a tous ces rendez-vous, comment est-ce-qu'on amène le prospect à travailler avec nous et à lui partager nos valeurs ? C'est là qu'on a commencé à avoir une réflexion plus stratégique sur la partie commerciale.

D'où le fait qu'on ait mis cette série en place sur LinkedIn, le diagnostic, qu'on ait revu toute l'image de marque de l'entreprise, toute la documentation qu'on pouvait faire, le site internet... Donc il y a vraiment tout un travail de fond qui a été fait sur la partie commerciale dans sa globalité cet été.

Depuis, on est allé plus loin encore puisque Sonia gère toute la recherche de partenariats pour le shop de l'application. Elle a un rôle de plus en plus stratégique puisse qu’elle revoit l’ensemble des propositions commerciales, et les échanges avec de potentielles entreprises partenaires. Elle commence également à se créer une culture de la mobilité qui est dure à acquérir puisque très dense et diversifiée, il suffit de regarder le nombre d’opérateurs de trottinettes à Paris pour s’en rendre compte.

Depuis le mois d'août, on la sensibilise sur un certain nombre de sujets technologiques pour qu'elle puisse gagner en autonomie face à un client qui aurait des questions plus complexes pour qu'à terme, en 2020, on puisse envisager un recrutement avec un poste plus stratégique.

Concernant le rémunération, on a mis en place un système de commission jusqu'à la fin de l'année avec du variable (il y a du fixe à chaque signature et il y a un variable à chaque facturation). A ça, on a ajouté un système de prime sur objectif liés à l'entreprise comme le CA sur l'année, le nombre de clients, et aussi des objectifs pour Sonia comme des contrats avec des clients particuliers, avec des paliers de montant.

 

Quelles sont les prochaines étapes à court/moyen terme pour Mobeelity ?

À court terme, continuer à développer notre porte-feuille de client et à répondre à leurs enjeux.

Au niveau de l'application, nous souhaitons en faire un vrai assistant de mobilité capable de s’adapter aux contraintes de chacun, mais également à des contraintes extérieures (pic de pollution, météo, etc...). 

À moyen terme d'ici la fin du premier semestre 2020, atteindre notre seuil de rentabilité afin d’envisager un développement plus intensif sur tout le territoire français. Dès lors, Sonia managera surement d'autres Business Developers (de MyBizDev ? ;) ) pour aller dans une logique d'accélération et de scaling. 

Mybizdev, une start-up dédiée au business development des start-up innovantes

Nous sommes spécialisés dans le recrutement et la formation de business developer pour les startup. Nous-mêmes étant une start-up, nous connaissons les problématiques spécifiques au business development d'une start-up et formons nos candidats pour en faire des business developer immédiatement performants pour tout type de start-up, qu'elle soit écologique, dédiée au transport des professionnels comme Mobeelity, ou plus généralement innovante.

Vous êtes intéressé ? Contactez-nous.


© Crédit photo : frenchweb.fr

Derniers articles