Le copywriting : le secret de votre croissance !

ecrire-bon-mail-qui-convertit

Le copywriting est un art mal connu, et pourtant : tout le monde le pratique sans s’en rendre compte. Parce qu’il est omniprésent, il s’agit d’en connaître les rouages et les Best Practices pour en tirer le meilleur parti. MyBizDEV vous dit tout du copywriting pour exploser votre croissance !

Le copywriting, qu’est-ce que c’est ?

On désigne par copywriting l’art d’écrire pour convaincre et vendre. Le copywriter utilise une large palette de techniques d’argumentation et de persuasion, pour actionner différents leviers psychologiques, désamorcer les objections et amener le prospect à réaliser une action définie, généralement un acte d’achat.

On différencie deux types de copywriting :

  1. Le copywriting inbound, qui s’adresse à des prospects opt-in, c’est-à-dire ayant déjà manifesté un intérêt pour la solution ou sur la thématique traitée.
  2. Le copywriting outbound, qui s’adresse à des prospects froids, c’est-à-dire qualifiés sur la base de critères subjectifs (fonction, poste, secteur d’activité, etc.) mais n’ayant pas manifesté d’intérêt direct pour la solution et ne connaissant même pas ce qui peut lui apporter de la valeur.

Le copywriting inbound

Parce que le premier s’adresse à des prospects qualifiés, il dispose d’un champ d’action beaucoup plus grand qui multiplie ses chances de succès. Un copywriter inbound peut ainsi prendre le temps de développer un argumentaire et amener progressivement son interlocuteur vers l’action attendue.

Ce surplus de liberté laisse le champ libre dans la pleine exploitation de toutes les techniques nécessaires à l’activation d’un prospect :

  • Storytelling,
  • Preuve sociale,
  • Jeu sur les biais cognitifs,
  • Techniques de persuasion,
  • Levée des objections.

Ainsi, un copywriter Inbound s’exprimera sur différents supports, tels que des emails de Marketing Automation, des pages de vente en ligne, des landing pages ou même des vidéos.

Le copywriting Outbound

Le Copywriter Outbound, en revanche, n’a pas la même chance. Comme il s’adresse à des prospects n’ayant jamais entendu parler de lui, et qui ne sont pas nécessairement qualifiés pour bénéficier pleinement de la solution, ce dernier dispose de très peu de temps, soit l’équivalent d’une dizaine de lignes tout au plus, pour transformer une prise de contact en opportunité.

Le copywriting Outbound peut avoir de multiples fonctions, telles que :

  • Briser la glace,
  • Susciter l’intérêt,
  • Engager un échange,
  • Connecter un besoin à sa solution
  • Prioriser les leads en fonction de leur comportement,
  • Obtenir une recommandation (referral).

Les supports privilégiés du Copywriter Outbound sont : les Cold E-mails organisés en séquences et les messages privés envoyés sur les réseaux sociaux (notamment LinkedIn, dans le cas du BtoB).

Vous l’aurez compris : les deux pratiques, bien que semblables en apparence, sont totalement différentes dans les faits.

La séquence d’e-mails : l’arme du Copywriter Outbound

Une séquence d’e-mails, c’est-à-dire une suite de plusieurs e-mails scénarisés et connectés logiquement entre eux, présente cinq grands intérêts :

  1. Elle permet d'automatiser votre prospection pour plusieurs semaines.
  2. Elle permet de mettre en place un funnel de Lead Generation puissant.
  3. Elle permet de relancer vos prospects à différents moments, pour contrecarrer une éventuelle indisponibilité ou absence.
  4. Elle multiplie, dans la même idée, les potentiels points de rencontre.
  5. Elle permet de développer un argumentaire complexe, distillé en plusieurs emails, pour activer différents leviers psychologiques, et ainsi pallier partiellement aux limites du copywriting outbound.

Une multitude d’outils, tels que Mailchimp, Mixmax ou encore Hubspot permettent d’automatiser l’envoi de vos séquences.

De l’importance de savoir copywriter

Le copywriting est un levier extrêmement puissant, encore faut-il savoir quoi écrire et comment l'écrire. Le maîtriser, c'est posséder un bonus pouvant multiplier vos taux de conversion par 2, voire par 3.

Le copywriting peut se comparer à de la calligraphie : tout le monde (ou presque) sait griffonner des lettres à peu près intelligibles, mais très peu de personnes sont des calligraphes professionnels.
Pour illustrer mon propos, demandez à quelqu’un d’autre que votre pharmacien de déchiffrer une ordonnance écrite par un médecin.

De ce fait, monter en compétence soi-même sur le copywriting ou faire appel à un bon Copywriter est crucial pour tout entrepreneur en quête de croissance par les Sales ou le Marketing.

Conclusion : ce qu'il faut retenir !

  1. Le copywriting est un art aussi complexe que puissant, qui permet de générer des leads de qualité, voire même d’activer ces derniers
  2. Il existe 2 types de copywriting : le copywriting inbound et le copywriting outbound
  3. En utilisant les bons outils et en ayant recours aux bonnes pratiques, le copywriter outbound peut contrebalancer les contraintes que sa condition lui impose
  4. Le copywriting requiert un certain nombre de Hard Skills : tout le monde pratique le copywriting, mais peu de gens sont de réels copywriters !

Derniers articles